CREGU

Sa Structure

Créé en 1978 sous l’impulsion de la Direction du CNRS et du CEA, le Centre de Recherches sur la Géologie des Matières Premières Minérales et Energétiques (CREGU) est une société civile animée par des chercheurs du CNRS et des enseignants-chercheurs de l’Université de Lorraine. Les associés du CREGU sont Orano Mining (50,10 %) et TOTAL (49,90 %). Le CREGU est partenaire du laboratoire GeoRessources (7359) (CNRS et Université de Lorraine )  et membre de l’institut ICEEL ; il a pour fonction d’établir des relations durables avec le milieu industriel par un échange permanent entre les chercheurs et les ingénieurs des sociétés, grâce notamment à une programmation réalisée à travers deux conseils scientifiques et deux comités directeurs par an avec Orano et Total. Le CREGU est ouvert à des travaux avec d’autres entreprises, et a déjà travaillé avec ARCELORMITTAL, EXXON, PETROBRAS, PEMEX, Mawson Ressources, Vale .

Ses fonctions

Centre de recherches situé à l’interface entre l’industrie et la recherche, le CREGU assure différentes missions qui sont réalisées au travers des contrats industriels :

  • Recherche fondamentale et appliquée
  • Transfert de technologies
  • Assistance technique et expertises

Formation par la recherche et formation continue

  • Centre d‘accueil et de formation pour les ingénieurs des sociétés, et stagiaires d’organismes internationaux
  • Séminaires et workshops thématiques

Ses thématiques

Les équipes du CREGU interviennent sur l’ensemble du cycle des matières premières minérales et énergétiques,  sur des objets géologiques des cinq continents. Depuis sa création, le CREGU met son expérience au service des industriels sur des thèmes de recherche d’importance nationale et internationale :

  • Exploration des matières premières, (métallogenèse des gisements d’uranium, or et autres métaux, formation des gisements de pétrole et  de gaz)
  • Production et valorisation des ressources : Minéralogie et Géométallurgie des minerais, extraction des hydrocarbures,
  • Aval du cycle des matières premières : Transferts des métaux et des polluants organiques dans l’hydrosphère, et réhabilitation des sites miniers (évolution des verses à stériles et résidus , qualité des eaux en aval minier)
  • Aval du cycle des hydrocarbures et des matières carbonées : Séquestration des gaz acides
  • ( évolution des verses à stériles et résidus , qualité des eaux en aval minier)

EN RESUME